Qui Sommes nous

Sansio Raffaello, la libération de Saint Pierre (1514)
Sansio Raffaello, la libération de Saint Pierre (1514)

La ville de Tours est classée parmi les grandes à plus d’un titre. Tout d’abord, Tours a été élue par les rois de France, notamment pour sa proximité d’avec Paris, mais aussi en raison de la douceur de son climat et la beauté de ses environs, Tours, donc, a été élue ville d’été, ville de plaisir, ville des fastes de la cour. Mais ce qui fait de Tours une ville hors du commun, c’est sans aucun doute la personnalité remarquable et universellement reconnue de Saint Martin, apôtre des Gaules. C’est effectivement là que le glorieux saint fut enterré, et là aussi quil fut vénéré pendant longtemps par des milliers de pèlerins venus de tous les coins de l’Europe.

C’est dans cet environnement que la Fraternité s’est installée dernièrement pour offrir, à la suite d’efforts conjugués de certains fidèles et de membres du clergé tourangeau pour garder le trésor de la messe traditionnelle, toute la palette des services de l’Eglise dans la forme extraordinaire du rit romain.
En effet, après quelques demandes de fidèles tourangeaux, Mgr Vingt-Trois accorde une messe mensuelle célébrée par le chanoine Chastel dans la chapelle de la maison de retraite diocésaine, à la Sainte Face. Nous sommes en octobre 2001. Puis l’année suivante, les lieux devenant exigus, la communauté migre vers la Grande Bretèche. A partir de 2004, la messe mensuelle devient hebdomadaire, et ce sera désormais le père Leray et enfin le père Tartu qui la célébrera dans l’église du Sacré Cœur, laquelle figure parmi les clochers de la paroisse Saint-Maurice dont fait partie la cathédrale. Dès octobre 2010, la Fraternité Saint-Pierre vient administrer tous les sacrements, dans l’église Saint-Pierre-Ville, autre clocher de la paroisse Saint-Maurice, et cette dernière signe en septembre 2011 une convention avec Mgr Aubertin pour confirmer une saine collaboration avec le diocèse et la paroisse.
Désormais, à Saint-Pierre-Ville, nous avons, outre la messe dominicale, l’ensemble des catéchismes proposés, un groupe d’enfants de chœur dynamique, une schola qui progresse, et surtout une remarquable vie de parvis.

Abbé Denis Cuchet
Prêtre desservant

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons