L’écho du sermon – 27 novembre 2016

Echo du sermon

Voici venu le temps de l’Avent, temps de préparation à Noël. Se préparer à Noël, ce n’est pas penser au repas, avec sa dinde et sa bûche, ni au sapin ou aux cadeaux. Le monde a perdu le sens profond de la fête de Noël, et nous aussi, avec lui, nous l’oublions bien trop souvent.
Se préparer à Noël, c’est préparer son cœur à la venue du Sauveur. Et c’est exactement à cela que sert le temps de l’Avent. L’Avent est le temps rêvé pour ressouder les familles autour de la crèche, le temps rêvé pour renouer avec Dieu, l’occasion rêvée de faire le point sur nous-mêmes et de prendre la résolution de lutter contre nos défauts.
Noël est la fête de la venue du Sauveur. Il nous faut donc nous placer dans une attitude d’attente impatiente de la délivrance du péché. Ne gâchons donc pas ce temps qui nous est offert pour nous convertir au Christ, en ne le vivant pas comme le temps de pénitence qu’il est.

Previous
L’écho du sermon – 20 novembre 2016
Next
L’écho du sermon – 11 décembre 2016
Show Buttons
Hide Buttons