L’écho du sermon – 13 novembre 2016

Echo du sermon

«Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé, qu’un homme a pris et planté dans son champ. »
Le sénevé est le Christ mystique, c’est-à-dire l’Église qui continue son œuvre ici-bas, cette Église qui est née au soir de la Pentecôte et qui s’est répandue sur toute la terre. Mais cela est aussi vrai de chacun de nous : la vie surnaturelle nous a été donnée lors de notre baptême, et comme le grain de sénevé, elle doit croître jusqu’à devenir un arbre robuste dans lequel les oiseau du ciel peuvent se poser. Mais est-ce vraiment toujours le cas ? La fin de l’année liturgique est une invitation à se poser la question. Soyons dociles à la grâce de Dieu, laissons-nous faire pour parvenir au ciel, où lui seul peut nous conduire.

Previous
L’écho du sermon – 1 novembre 2016
Next
L’écho du sermon – 20 novembre 2016
Show Buttons
Hide Buttons